Conseils santé chiens: intoxications

 

 

Tableau des produits souvent incriminés

produit usage dose toxique symptômes traitements recherche toxicologique
thallium interdit(raticide et insecticide) 10mg/kg hypersalivation, gastroentérite, tremblements, paralysie mort en quelques heures souvent inefficaces contenu estomac, foie et rein
anticoagulants contre rongeurs   hémorragies nombreuses vitamine K1, transfusion contenu estomac, foie et rein
strychnine interdit (contre rongeurs et oiseaux ) grande toxicité convulsions d'évolution rapide, mort en quelques heures diazepam et barbiturique, stimuler l'élimination ( perfusion) contenu estomac et intestin
metaldehyde combustible pour campeurs et molluscicide   idem strychnine idem strychnine contenu estomac et intestin + foie et rein
crimidine contre rongeurs et taupes trés toxique idem strychnine idem strychnine contenu estomac et intestin
dinitrophénols herbicide 8 mg/kg fièvre, perte d'appétit, titubation aboutissant au coma aléatoire estomac, urines
aryloxyacides désherbant sélectif 50 à 100 mg/kg perte d'appétit, salivation   urine,rein, estomac
chlorate de sodium désherbant total 1g/kg sang brun chocolat, difficultés respiratoires, douleurs abdominales, convulsions bleu de méthylène en I.V. urines, estomac
organochlorés(lindane, toxaphène, endosulfan) antiparasitaires   vomissements, diarrhée, salivation, convulsions pas de traitements spécifiques graisses, encéphale, foie, estomac
organo phosphorés et carbamates anti parasitaires   surtout sur les chats salivation,larmoiements, contractures paralysie, mort par asphyxie atropine, pralidoxime sang, encéphale
pyréthrinoïdes / permethrine insecticides  mortelle sur les chats: à éviter vomissements, diarrhée, tremblements, difficultés à respirer non spécifique impossible

liste des organophosphorés et carbamates: dichlorvos, crotoxiphos, mévinphos, chlorfenvinphos, phosphamidon, parathion, coumaphos, fenthion, fenchlorvos, diazinon, chlorpyrifos, pyrimifos, malathion, dimethoate, carbophenotion, azinphosmethyl, phosalone, temephos, cruformate, trichlorfon, carbaryl, methomyl, propoxur, carbofuran, pyrimicarbe, aldicarbe. liste des pyrethrinoïdes: perméthrine, deltaméthrine, decamethrine, cypermethrine, fenveralate, dépallethrine, bioresmethrine.

Conduite à tenir face à une suspicion d'intoxication


D'abord ne pas s'affoler !! recherchez immédiatement le nom du toxique si vous l'avez sous la main.

- téléphonez à votre vétérinaire et lui apporter l'animal et le produit en cause dans les plus brefs délais: il jugera de l'opportunité de faire vomir votre chien et mettra en oeuvre rapidement le traitement approprié.

- le pronostic d'une intoxication est toujours, a priori ,réservé car l'évolution est souvent incertaine et les doses effectivement ingérées souvent inconnues.

La malveillance


n'est pas aussi rare que l'on voudrait bien le croire.... si vous n'avez aucun élément de preuve il sera difficile d'aller plus loin. Renseignez vous auprés des vétérinaires du secteur pour savoir si votre lieu de résidence fait l'objet d'un empoisonneur "fou".

Si vous avez des éléments de preuve, faites faire un constat par un vétérinaire avec prélèvements , autopsie si nécessaire et compte rendu que vous joindrez à votre plainte auprès de la police. Prévenez également les associations de défense animale qui ont , pour certaines, les moyens juridiques de se faire entendre.

 

 

| Contactez le Webmaster | ©1999-2014 animols.com